Comment soulager vos douleurs dans la nuque ?

Vous arrive-t-il souvent de ressentir des douleurs au niveau de la nuque ? Dans ce cas, il va falloir sérieusement penser à vous soigner, avant que cela ne s’aggrave. Toutefois, avant d’y arriver, il y a lieu de s’informer davantage à ce sujet trop mal connu par beaucoup. Plusieurs raisons peuvent expliquer la présence de douleurs au niveau de la nuque. Souvent, il est même possible de prévenir ce mal, en adoptant certaines pratiques simples. Sinon, plusieurs traitements existent et peuvent permettre de se soulager de ce type de cervicalgie.

Ma douleur dans la nuque est elle une cervicalgie ?

La cervicalgie est le terme employé pour désigner l’ensemble des douleurs qui se présentent au niveau des cervicales. Ces dernières constituent en réalité une partie de la colonne vertébrale. De ce fait, parler de la cervicalgie revient donc à aborder les douleurs ressenties à partir du haut du dos, dans le cou et jusqu’a la tête. Il existe plusieurs symptômes qui signalent que l’on est atteint de cervicalgie.

Le plus couramment, les douleurs se localisent au niveau de la nuque et sont accompagnées de raideurs musculaires. Régulièrement, on retrouve également des affections nerveuses qui engendrent des difficultés de mouvement et des douleurs  nucales ponctuelles plus intenses. Il est aussi possible d’éprouver des difficultés à bouger sa tête ou de présenter des céphalées (maux de tête).

Très souvent, les personnes qui sont atteintes des douleurs à la nuque les voient disparaître en une ou deux semaines. Toutefois, il peut arriver qu’elles se prolongent jusqu’à huit semaines environ avant de se calmer.

En revanche, ces douleurs peuvent devenir un véritable problème si elles atteignent un niveau d’évolution important. De ce fait, si vous ressentez des symptômes comme des picotements incessants dans les bras ou dans les mains, alors n’hésitez pas à consulter un médecin. D’autres symptômes comme les faiblesses musculaires et les déséquilibres réguliers sont également quelques signes qui attestent de la gravité des douleurs.

Quelles sont les causes fréquentes des douleurs dans la nuque?

Il convient de souligner au premier abord qu’il y a des douleurs qui surviennent parfois sans cause évidente. Mais généralement, quatre causes peuvent être à l’origine des douleurs ressenties au niveau de la nuque. On retrouve :

  • Le torticolis

Le torticolis apparaît souvent du fait des mauvaises postures adoptées pendant le sommeil. En effet, on est appelé à adopter différentes postures lorsqu’on dort. Cependant, certaines de ses positions ne sont pas toujours confortables pour les muscles du corps. Ces mauvaises postures, maintenues pendant le sommeil, peuvent être à l’origine de la contracture d’un muscle sterno-cléido-mastoïdien. Une fois atteint, ce dernier est donc à l’origine des douleurs dans le cou et dans la nuque. Le mal apparaît souvent brutalement et de caractère très vif, de telle sorte qu’on ressente parfois des difficultés à faire des mouvements du haut du dos.

  • La cervicarthrose

La cervicarthrose désigne l’arthrose cervicale. Elle signifie en effet une anomalie que subit le cartilage qui sert de couverture aux extrémités des os au niveau du rachis cervical. C’est un mal qui s’observe beaucoup plus chez les femmes déjà âgées de 35 ans au moins. À l'opposé, les hommes ne sont généralement touchés que vers l'âge de 50 ans.

Quand on est atteint de la cervicarthrose, on ressent une douleur postérieure qui peut atteindre plusieurs endroits. On peut citer la nuque, le haut du dos, les épaules et les bras ou encore l’arrière de la tête et le front.

  • Les douleurs inflammatoires

Les douleurs inflammatoires proviennent surtout du rachis. Ce dernier est raide et entraîne sur le plan biologique, une accélération de la vitesse de sédimentation. D’une manière générale, on distingue deux types de raideur. De ce fait, on parle de spondylodiscite infectieuse ou rhumatismale quand la flexibilité atteint seulement un étage vertébral. Les médecins évoquent également le nom de tumeur vertébrale. Par contre, si la raideur attaque toutes les parties du rachis, on parlera plutôt d’une spondylarthrite ankylosante, d’une maladie de Kahler ou encore de métastases multiples.

A noter : la raideur de la nuque peut être un symptôme de méningite. Si cette douleur persiste au-delà de quelques jours, il est impératif de consulter un médecin rapidement pour écarter cette hypothèse, car passer à côté peut être fatal.

  • L’entorse cervicale

L’entorse cervicale apparaît le plus souvent à la suite d’un mouvement brusque de la tête. Cette mobilité traumatisante peut affecter négativement les ligaments et les tendons de la nuque. La conséquence qui en résulte est qu’on est sujet à des raideurs ressenties au niveau de la nuque, à des douleurs au niveau de la tête. On rencontre également des difficultés pour effectuer certains mouvements.

Plusieurs autres raisons peuvent être évoquées pour expliquer l’apparition des douleurs de la nuque, mais ce sont les quatre principales.

Prévention des douleurs de nuque

Même si de nombreuse causes peuvent être à l’origine de l’apparition des douleurs nucales, il est tout à fait possible de prévenir un grand nombre d’entre elles. Pour y arriver, il suffit de mettre en pratique quelques conseils.

Pour commencer, on va s’intéresser aux personnes qui sont contraintes de passer plusieurs heures devant un écran d’ordinateur, au travail par exemple. Pour celles-ci, il est fortement recommandé de revoir l’installation du bureau. Notamment de la table, de la chaise et de l’écran, pour faire en sorte d’aligner votre écran avec vos yeux qui regardent droit devant. Cette réorganisation permet de maintenir une posture adaptée afin d’éviter la contracture des muscles de la nuque. C’est prouvé, vous serez ainsi plus efficace plus longtemps, un bon argument pour convaincre votre patron.

Il est aussi conseillé de mettre en mouvement, chaque matin, les cervicales et les articulations des épaules. Observer quelques minutes d’étirement léger est une bonne pratique à adopter au réveil. Ce faisant, on prépare la région cervicale aux différentes sollicitations de la journée.

Pour se prémunir des douleurs cervicales, il est aussi important d’éviter d’être dans un état de stress et d’anxiété chronique. Pour y arriver, on peut choisir de pratiquer quelques activités physiques, de la méditation ou de la relaxation. Un hamac de relaxation cervicale est un excellent outil pour vous y aider.

Les mauvaise positions pendant le sommeil est l’une des causes le plus souvent à l’origine des douleurs cervicales, il est primordial de faire attention la nuit. En effet, il vaut mieux dépenser un peu plus, maintenant, dans un oreiller et un matelas de bonne qualité, que beaucoup plus, plus tard, pour vous soigner.

Traitement d’une douleur dans la nuque 

Le traitement d’une douleur dans la nuque peut se faire suivant deux approches. On peut choisir de consulter un médecin. Ou on peut choisir de ne pas en consulter (si les douleurs suivent un traumatisme, ou durent depuis un peu trop longtemps, vous devez consulter un médecin).

Pour suivre un traitement avec un médecin, ce dernier réalisera un interrogatoire. Il cherchera donc à comprendre les conditions de la survenue des douleurs. De plus, il cherchera également à savoir si d’autres douleurs accompagnent les maux ressentis au niveau de la nuque. Il effectuera ensuite un examen clinique rigoureux pour s’assurer que vos douleurs cervicales ne sont pas symptomatiques d’une pathologie sous-jacente. Encore une fois, la méningite est par exemple une cause de raideur de nuque importante à écarter. Le médecin peut prescrire des antalgiques ou des injections de corticoïdes. Dans de rare cas il pourrait vous orienter vers une intervention chirurgicale.

Une fois les causes médicales éliminées, vous pouvez choisir d’aller directement suivre des séances chez un ostéopathe ou chez un kinésithérapeute. Assuré que vos raideurs de nuque et vos douleurs sont bien de son ressort, l’ostéopathe ou le kinésithérapeute pourra soulager votre cervicalgie par différentes techniques adaptées. Vos cervicales gagneront en souplesse et en mobilité grâce au traitement de la cause des tensions dans votre cou.

Enfin, une manière simple et abordable d’éradiquer les raideurs de la nuque est simplement de pratiquer quelque étirement et exercice de mobilité. Encore une fois nous vous conseillons ici l’utilisation du hamac de relaxation cervicale. Bien que dans de très nombreux cas il se suffise à lui même, c’est aussi un parfait complément a vos séances chez un ostéopathe ou chez un kinésithérapeute.